Accueil | Le Mag Bubble | Blog

Frisottis ? Notre plan SOS

Capillairement parlant, qu’y a-t-il de plus énervant que les frisottis? Pas grand-chose, n’est-ce pas ? Donc pour éviter de vous arracher les cheveux chaque matin devant votre miroir, voici quelques astuces pour dire stop aux frisottis.

Des shampoings moins fréquemment = moins de frisottis

Si vos cheveux se rebellent malgré tous vos efforts, c’est sûrement parce qu’ils sont desséchés. Eh oui, le manque d’hydratation contribue largement à fragiliser les fibres capillaires et à les rendre plus sensibles à la chaleur ou à l’humidité. Donc, première chose à faire : espacez vos shampoings. Une fois tous les deux ou trois jours, c’est suffisant. Si possible, privilégiez un rinçage à l’eau tiède ou froide pour resserrer les fibres capillaires.

 

Des masques plus régulièrement pour de belles longueurs

Moins de shampoings, certes, mais plus de soins capillaires ! C’est l’équation gagnante pour en finir avec les frisottis rebelles. Choisissez, bien sûr, des masques adaptés à la typologie de votre chevelure. Autrement dit, misez sur la gamme pour cheveux secs. Après, il existe des produits spécifiquement conçus pour les cheveux bouclés abîmés, les cheveux fins et cassants… Bref, c’est à vous de mener votre enquête comparative pour dénicher les bons soins capillaires.

 

Le sèche-cheveux avec parcimonie pour ne pas les rebeller

Vous qui ne jurez que par votre fer à lisser, ou vous qui ne partez jamais en vacances sans votre sèche-cheveux, savez-vous que ces appareils favorisent la formation des frisottis ? Si, si, c’est vrai ! Demandez à votre coiffeur ! La chaleur fragilise la fibre capillaire, c’est un fait avéré. Donc si vous ne pouvez pas faire autrement, privilégiez la position air froid de votre sèche-cheveux, et appliquez préalablement un soin thermoprotecteur.

Le coiffeur plus souvent, des frisottis moins souvent

Gardez ce mantra capillaire en tête. On l’oublie, mais le coiffeur, en plus de vous couper les cheveux, est le professionnel le mieux à même de vous prodiguer des recommandations pour venir à bout de vos frisottis. Ce dernier pourra ainsi vous conseiller d’arborer une coupe de cheveux différente ou d’adopter une autre routine capillaire. Dans tous les cas, il est essentiel de couper régulièrement les pointes abîmées, car elles altèrent la pousse du cheveu et influent sur sa vitalité.

(c) Fotolia

Les articles Blog

Quelle différence entre balayage et mèches ?

Les coupes tendance du printemps-été 2019

Frange ou pas : 3 conseils avant de l'adopter

Des profiles certifiés profils diplômés et certifiés Nos coiffeurs sont des professionnels recrutés par nos soins
Paiement sécurisé Paiement sécurisé Payez en toute sécurité grâce à notre partenaire
notés par les clients notés par les clients notés par les clients Un problème ? Faites une réclamation en cliquant ici